Nos réalisations

 

Prise en charge de l’autisme: la reconnaissance de l’oeuvre utile

2017-05-15

Par un décret présidentiel signé vendredi dernier, le centre Orchidée Home de Douala est désormais reconnu « d’utilité publique ».

Le président de la République, Paul Biya, a signé, vendredi dernier, un décret portant reconnaissance d’utilité publique du « Centre Orchidée Home » (COH). Cette oeuvre sociale privée, dont le siège est à Douala, jouit ainsi d’un nouveau statut, mieux, bénéficie d’une ouverture formelle, en vue de la recherche des fonds pour le financement de ses activités. En effet, à la lumière de la loi N°90/053 du 19 décembre 1990 sur la liberté d’association, notamment en son article 11, le COH peut désormais recevoir des subventions des personnes publiques, dons et legs des personnes privées. Ainsi, lorsqu’on sait que la prise en charge des autistes coûte cher, l’acte du chef de l’Etat ouvre plusieurs possibilités de financement licite dont peut désormais bénéficier le COH. Le Centre Orchidée Home est une association à but non lucratif, créée conformément aux dispositions de la loi susmentionnée, depuis le 04 mars 2005, par arrêté préfectoral N° 075/RDDA/C19/BAPP. Le siège social de l'association est établi à Douala. Dans son fonctionnement quotidien, elle s’est fixé pour objectif d’accueillir, d’éduquer, pour une insertion scolaire et sociale, tout enfant ou adolescent avec autisme ou ayant les troubles apparentés. Handicaps qu’on regroupe sous le terme « Troubles envahissants du développement » (TED). Par ailleurs, le COH oeuvre pour la création et la gestion des établissements spécialisés qui leur sont consacrés, proposant une prise en charge pluridisciplinaire et des approches éducatives scientifiquement et mondialement reconnues. Dans ce sillage, elle a bénéficié de la sollicitude de la première dame, Chantal Biya, qui a aidé à mettre sur pied au COH, le « Pavillon scolaire Chantal Biya ». Une école pour tous, inaugurée en 2011 par le ministre des Affaires sociales.

Cette unité a la particularité d’accueillir des enfants souffrant d’autisme. Ces derniers y suivent des cours de la Section d’initiation à la lecture (SIL) au cours moyen deuxième année, et bénéficient d’un encadrement et d’une logistique appropriés permettant une prise en compte de leurs déficiences en matière de communication et d’interaction sociale. Jusqu’à l’avènement de ce pavillon, les enfants autistes du Cameroun n’avaient aucune entité scolaire capable de les recevoir. L’encadrement spécialisé dont ces jeunes enfants autistes sont l’objet, au Pavillon scolaire Chantal Biya, est le meilleur gage du succès et la voie idoine pour barrer la route à leur stigmatisation. Il faut également rappeler que Madame Chantal Biya s’occupe personnellement de la scolarité de 46 pensionnaires autistes de cette école, issus de familles pauvres. Elle apporte ainsi un brin d’espérance à ces populations.

 

Azize MBOHOU | 15-05-2017 22:5| Cameroon Tribune

 
Powered by CMSimpleRealBlog

Sous-menu

Notre actualité

Le centre Orchidée Home de  est désormais reconnu « d’utilité publique »


 

Décret ici »

 

Suivez-nous!

 

 
 

Le Petit Journal du COH

Trimestriel d'informations du Centre Orchidée Home .

Documentation »

 

Powered by AOH| Designed: Z. Nsangou| Connexion